Chaussures de rando

2001 - 2015

Biographie

Cette paire de chaussures de randonnée nous ramène de l'autre côté du Rhin, non loin du Rhin d'ailleurs, dans le Taunus. J'avais découvert ce petit massif montagneux lors d'une énième virée en train offerte par mon DB-pass, ce sésame. Au départ de la Westbahnhof de FFM, il faut compter une vingtaine de minutes pour s'y rendre. Le Taunus : ses bois, ses clairières, ce silence si profond alors que la ville est si proche. Au début, j'arpentais les sentiers chaussés de mes tennis de l'époque. Des Reebok il me semble. Je leur dois une fière chandelle. Une fin d'après-midi, dans les environs de Wilhemsdorf, il me fallut sprinter pour ne pas rater le dernier train. D'habitude c'était sur les bords Nidda que je joggais, usant chaque soir un peu plus leur semelle. Résultat, certains passages du Taunus devenaient casse-gueule avec ces Reebok. En particulier, les pentes de la carrière de quartz auraient pu me valoir une belle glissade, achevée dans l'eau du lac rose, ou - en hiver - sur sa glace. Bien résolu à faire de mes randos dans les monts du Taunus l'escapade incontournable du week-end, je décidai d'investir dans des chaussures adaptées. Dans le magasin de sport d'Hauptwache, je dégotai des Adidas très confortables et très serrées, trop. Je les choisis pourtant, partant du principe que les chaussures de rando, il faut les "casser" ; ce sont elles qui m'auront cassé, cassé mes orteils d'hallux-valgopathe. Mises seulement une ou deux fois puis mises au rebut dans un carton. Des années plus tard, randonnant à nouveau dans le 33 puis dans le 47, elles ne regagnèrent pas mon attention, concurrencées par mes trails North Face. En 2015, alors que ces dernières vivaient leurs dernières heures, je redonnai une chance aux Adidas. Que croyais-je ? Qu'elles avaient grandi ou que mes pieds avait rapetissé ? Le temps n'y changea rien. Sur le GR à St Germain, au bout de 10 minutes, mes pieds sont comprimés. Heureusement j'avais prévu le coup en emportant mes trails de secours, aussi confortables que des moon boots après une journée de ski. Les Adidas furent vendues peu de temps après 5 € à un conducteur de taxi.

cryspy

Album souvenir

saut de cabri saut de cabri ombre crénelée ombre crénelée

Mémoriaux

Cet hommage figure dans les mémoriaux Fourre-tout et Habillement.